Les avantages de la Réalité Virtuelle

80% de taux de réussite, validé Scientifiquement

(Source) Dr Psychiatre Eric Malbos, Expert International en TERV

Le coût (En savoir plus)

La progressivité de l’exposition (En savoir plus)

La confidentialité (En savoir plus)

Répétition des immersions à souhait (En savoir plus)

Aspect ludique et meilleure motivation (En savoir plus) 

Repousser ses limites (En savoir plus)

 Vous avez des questions ?

Le coût

Dans un traitement classique avec un psychiatre ou un psychologue, la personne doit être accompagnée par son Praticien. Le coût de la mise en situation réel est bien sûr à la charge du client, donc quand c’est un ticket de métro, ça va, mais dans le cas de train, avion ou bateau…cela peut s’avérer extrêmement coûteux.

Une séance de thérapie virtuelle dure environ 45 minutes, tandis qu’en TCC classique, le Praticien doit accompagner la personne phobique ou anxieuse en voiture ou dans le métro, la séance va durer 3 heures, voir plus dans le cas de bateau ou d'avion. Or très peu de personnes peuvent payer un thérapeute pour une session aussi longue.

 

La progressivité de l’exposition

En réalité virtuelle, tout est possible. Dans le cadre d'un arrêt du tabac ou d'une phobie de l'avion, par exemple, les environnements sont variés et interactifs. La personne peut évoluer et tester graduellement ces nouvelles ressources sans craindre un niveau d'anxiété trop élevé. Ce qui est sécurisant et permet facilement à la personne de repousser rapidement ses limites.

Ce contrôle total de l’environnement de l’exposition est un vrai plus par rapport à une thérapie classique, ce qui explique un taux de réussite aussi élevé de 80%.

 

La confidentialité

La personne peut s'entraîner dans le cabinet du Praticien sans avoir peur d’être regardée par les autres.

 

Répétition des immersions à souhait

Du même type qu’un futur pilote d’avion de chasse, qui va s'entraîner préalablement sur un simulateur avant de partir en mission.

 
 
 
 

Aspect ludique et meilleure motivation des personnes

La réalité virtuelle attire la curiosité et l'envie.Cette technologie est évidemment très appréciée par les nouvelles générations, ce qui leurs permettent d'entreprendre plus facilement la démarche d'une thérapie qu'elles auraient pu redouter au travers des images caricaturales des thérapies psychologiques classiques.

La réalité virtuelle est aussi attractive pour les très jeunes. Bien que les constructeurs de masques préconisent de ne pas les utiliser pour des enfants en âge inférieur à 13 ans. Ce qui peut se comprendre au regard des jeux vidéos mis sur le marché. Les immersions étant particulièrement réalistes, la prise en mains de la réalité virtuelle doit être supervisée par un adulte. Elle peut justement être utilisée pour aider le renforcement positif des petits. Elle permet, soit, de renforcer leur confiance dans de nombreux domaines ou de stopper une phobie latente, avant que celle-ci devienne handicapante, comme, les phobies animalières,

du noir, des monstres, scolaires, etc..

Concernant les enfants autistes, au regard des dernières études scientifiques, il semblerait que

la réalité virtuelle les aide à ce socialiser.

 

Repousser ses limites

Faire des choses impossibles in vivo « exemple: sauter dans le vide » la personne a compris qu’elle n’était pas happée par le vide, mais quelle pouvait sauter quand elle le souhaitait.

Une personne ayant préalablement le vertige a fini par faire la chose quelle redoutait le plus. Sauter en parachute !

 
 
  • Hypnose-Réalité Virtuelle-Angers